Manifestation contre le feux allumés
18 Septembre 2004


partie 2/2

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

 

 

400 motards dans les rues et 1063 signatures pour sensibiliser le Préfet


Après une chaude après-midi de septembre où 350 motos ont roulé dans les rues du centre ville de Strasbourg pour finir leur manifestation Place de l'Université, une petite délégation composée de 3 personnes est allée rencontrer Mr Michel THENAULT, Préfet de la Région Alsace et Préfet du Bas-Rhin.

Mr Bertrand CHEVALLIER APPERT (Président de la FFMC 67) a tout d'abord exposé la raison de cette manifestation à l'échelon national : les motocyclistes demandent que la mise en place, à partir du 30 octobre 2004, de la loi de Robien sur l'allumage des feux de jour pour tous les véhicules soit annulée. Il précise que la FFMC est pour le respect de la législation et du code de la route qui imposent l'allumage des feux de jour lors de mauvaises conditions météo (pluie, brouillard…) mais par temps clair, cette mesure ne peut que desservir les motards qui se distinguent, depuis 1975, dans le flot de la circulation grâce à leurs feux allumés la journée. Si cette spécificité devait se perdre, les motards risqueraient de payer un lourd tribu et d'augmenter les statistiques de l'accidentologie. Les constats d'assurance, de gendarmerie ou de police montrent que, dans la plupart des cas, lors d'accidents impliquant une voiture et un 2 roues, ce dernier n'avait pas été vu par l'automobiliste.

D'autre part, cette mesure va engendrer une usure prématurée des ampoules, une surconsommation de carburant et par conséquent, une augmentation de la pollution. Mr le Préfet répond que ce projet de loi est avant tout fait pour augmenter la sécurité sur les routes, réduire le nombre de morts (notamment chez les jeunes entre 18 et 25 ans) même si cela se fait au détriment de dépenses supplémentaires pour les automobilistes ou au dépens de l'environnement.

Le Président de la FFMC 67 démontre que cette revendication a été au préalable étudiée sérieusement par différents organismes et que rien ne prouve que l'allumage des feux de jour permettra de faire baisser le nombre d'accidents comme c'est le cas dans les pays nordiques. En Allemagne, cette mesure a été tellement contestée par les moto-clubs que les Länder ont renoncé à cette mesure. La FEMA (Federation of European Motorcyclists' Associations) a fait une étude sur ce projet et seuls les points négatifs en ressortent. De même, le rapport de l'INRETS montre que ce système mis en expérimentation dans les Landes n'est pas concluant. Mr Michel THENAULT répond que c'est justement parce que l'expérimentation dans les Landes n'a pas été suffisante, qu'il est intéressant de la pousser au niveau national.

Mr Bertrand CHEVALLIER APPERT présente alors la pétition en précisant qu'ont participé également à cette manifestation, des cyclistes et des piétons. En effet, Mr Gilles HUGUET de l'Association de Défense des Piétons et Cyclistes, s'était joint aux motards pour souligner que ce type d'usagers de la route était tout aussi concerné par cette mesure et qu'ils craignaient entre autre un problème d'éblouissement des personnes, notamment dû à un mauvais réglage des feux de croisement ou même, à une utilisation malencontreuse des feux de route.

Il apparaît donc qu'à la fin de cet entretien, la divergence sur cette mesure entre les deux parties est claire même si ces dernières semblent de bonne foi lorsqu'il s'agit d'améliorer la sécurité des usagers de la route. Grâce au discours de la délégation, le Préfet reconnaît que la FFMC est un partenaire non négligeable et qu'un travail en concertation pourrait être fait en matière d'infrastructures et de mobiliers urbains. D'autre part, Mr Michel THENAULT promet d'étudier avec le Directeur de Cabinet la question d'une hausse de la subvention afin d'aider financièrement la FFMC 67 dans son action de prévention routière.

Annabelle ROSTOLL (Adhérante FFMC67 - Intervenante lors de la rencontre avec le Préfet)
 
 
Avenue de Colmar - direction Illkirch
Autoroute A35 - Sortie Wacken
Place de bordeaux
Avenue de la Paix
Le long des quais (pêcheurs, bateliers, Finkwiller...)
Pont Mathis
Pont de l'abattoir - quai de Turkheim
Quai de Paris
Place de la République
Fin de la manifestation Place de l'Université
Vous avez déjà essayé de placer 350 motos sur une place pleine de voiture?
Rencontre de la délégation FFMC67 avec M. Le Préfet
Après plus d'une heure, compte rendu de l'entretien et dissolution de la manifestation.
 
 
Merci à:


Tous ceux qui ont montré leur solidarité par leur don, leur signature sur les pétitions, qui ont pris la peine de se déplacer pour participer à la manifestation, aux piétons et automobilistes croisés sur le parcours pour leur sourire, leurs signes de la main, leur compréhension, leur approbation. Merci aux bénévoles de la FFMC67, aux forces de l'ordre, pour l'organisation et le bon déroulement de cette événement. Un grand merci aux journalistes de France3 Alsace et des DNA pour leur couverture médiatique.

Egalement merci à Monsieur le Préfet pour nous avoir reçu en personne et pour nous avoir écouté (nous a-t-il compris?). Nous serons très heureux de lui dire encore une fois merci, lorsque cette "expérience" sera annulée.

 
 
Un merci spécial à Moto Expert Strasbourg pour nous avoir prêté sa camionnette.